La FhP

Présentation

La Fédération historique de Provence a été fondée le 11 février 1950 à l’initiative du doyen Jean-Rémy Palanque, membre de l’Institut, qui en fut son premier président. Conformément à ses statuts, sa finalité est de regrouper au sein d’un organe unique les associations et les institutions (Bibliothèques, musées, services d’archives etc.), les historiens et les amateurs, de Provence et du monde, et de « créer un lien entre tous ceux qui s’intéressent au passé de la Provence, en particulier par la publication d’une revue, consacrée à l’histoire régionale ». La Fédération est dirigée par un ou une président(e) et un conseil d’administration.

La Fédération historique de Provence a donc une triple activité :

  • constituer un lien entre les sociétés historiques régionales. La FhP organise à cette fin un congrès autour d’un thème régional dans les différentes villes de Provence, par exemple : « Cathédrales en Provence » (Marseille, 2013), « La Provence et la guerre du Moyen Âge à nos jours » (Draguignan, 2014), « Châteaux, demeures princières et seigneuriales en Provence du Moyen Âge à nos jours » (Tarascon, 2015). Depuis 2017, la FhP convie les sociétés savantes locales à un Forum des sociétés savantes.
  • développer la recherche en suscitant des rencontres interrégionales entre membres des sociétés d’histoire locale, archivistes et universitaires, chercheurs, enseignants, érudits, amateurs d’histoire provençale, historiens de l’art, ethnologues, sociologues et toutes les sciences auxiliaires de l’histoire.
  • assurer la rédaction, l’édition et la gestion de la revue Provence historique. Cet organe de la Fédération, publie principalement, mais sans aucune exclusive, des travaux historiques sur toutes les périodes et tous les aspects de l’histoire régionale. Son champ d’étude comprend toutes les régions de l’ancienne Provence (y compris donc le Comtat Venaissin, la principauté d’Orange, le Comté de Nice, la principauté de Monaco, les comtés d’Embrunais et de Gapençais). Chaque tome annuel est formé de quatre livraisons trimestrielles jusqu’en 2014, puis semestrielles depuis 2015, soit un total de 500 à 600 pages. La revue est coordonnée par un directeur, un secrétaire et un conseil éditorial, elle dispose d’un comité de lecture et soumet toute proposition de publication à l’examen par des experts.
Cathédrale Saint-Sauveur d’Aix. © Thierry Pécout

La table des quarante premiers tomes (1950-1990) a été publiée en 1991 ; une table complémentaire, disponible en salle de lecture des Archives départementales des Bouches-du-Rhône, couvre les années 1991-2006. Une table générale et les articles numérisés (1950-2014, avec barrière mobile) sont désormais en ligne.

Pour rendre vivante l’histoire de la Provence, de l’Antiquité à la période contemporaine, des comtés indépendants à la Région actuelle, de la chrétienté primitive aux migrations méditerranéennes, des héros nationaux aux plus obscurs des travailleurs, des résistants, la Fédération historique de  Provence a besoin de soutiens, de membres et d’abonnés à la revue.

Nous ne recevons actuellement que peu de subventions de la part des institutions et collectivités locales, hormis les aides reçues en faveur de nos congrès (voir la page partenariats). La revue Provence historique est cependant soutenue par le laboratoire UMR TELEMME de l’Université d’Aix-Marseille. Les Archives départementales des Bouches-du-Rhône assurent la gestion et conservation de ses stocks.

Le siège de la Fédération historique de Provence se trouve aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône : 18 rue Mirès, BP 10099, 13303, Cedex 03, Marseille, France.