Directeurs

Les directeurs successifs de la revue Provence historique

Fernand Benoit, Paul-Albert Février et Raymond Boyer à Lérins © Yann Codou
Fernand Benoit, Paul-Albert Février et Raymond Boyer à Lérins © Yann Codou

Paul-Albert Février est le premier directeur de la revue à porter ce titre. Ses deux prédécesseurs cumulaient cette fonction avec celle de secrétaire général de la Fédération historique de Provence.

1950-1963 : Joseph Billioud (Grièges, Ain, 1er août 1888 – Marseille, 7 mars 1963). Ancien élève de l’École nationale des Chartes, archiviste paléographe, conservateur en chef de la Bibliothèque municipale de Marseille en 1918 et, à partir de 1946, conservateur en chef des Archives municipales de Marseille.
Thèse d’École des Chartes : Les États du duché de Bourgogne jusqu’en 1498 (1911), publiée en 1922 par l’Académie des Sciences, Arts, et Belles-Lettres de Dijon.

1963-1972 : Édouard Baratier (Marseille, 19 août 1923 – 31 juillet 1972). Ancien élève de l’École nationale des Chartes, archiviste en chef aux Archives départementales de Haute-Savoie en 1946, puis archiviste adjoint aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône en 1947.
Thèse d’École des Chartes : Le domaine comtal en Provence (1945).
Thèse de troisième cycle (Université d’Aix-en-Provence), 1965 : Enquêtes sur les droits et revenus de Charles Ier d’Anjou en Provence (1252 et 1278) avec une étude sur le domaine comtal et les seigneuries de Provence au XIIIe siècle, publiée sous ce titre, Paris, 1969.
Thèse de doctorat d’État sur travaux, Université de Paris (1970).

1972-1980 : Paul-Albert Février (Cannes, 26 janvier 1931 – Nice, 10 avril 1991). Ancien élève de l’École nationale des Chartes, membre de l’École Française de Rome, responsable du laboratoire d’Alger du Centre de recherches sur l’Afrique méditerranéenne du CNRS en 1962, professeur d’Histoire ancienne au titre algérien à la Faculté des lettres d’Alger en 1967, et inspecteur des antiquités de l’Algérie (1966-1968). Professeur d’Histoire romaine à l’Université d’Aix-Marseille (1968-1991).
Thèse d’École des Chartes : Le développement des cités de la basse Provence orientale jusqu’au XVIe siècle (1955).
Thèse de doctorat : Le développement urbain en Provence de l’époque romaine à la fin du XIVe siècle. Archéologie et histoire urbaine, Université d’Aix-en-Provence (1964), Publiée sous ce titre, Éditions  De Boccard,  Rome-Paris, 1964.

1980- : Noël Coulet (Cogolin, Var, 4 octobre 1932). Agrégé de l’Université, docteur es Lettres, assistant (1963-1968) puis maître-assistant (1968-1971), chargé d’enseignement (1972-1980) et professeur d’Histoire du Moyen Âge (1981-1998) à l’Université d’Aix-Marseille, professeur invité à l’Université Laval de Québec (1966, 1968, 1972), professeur invité à l’Université du Québec à Montréal (1990).
Thèse de doctorat : Aix en Provence. Espace et relations d’une capitale (mi XIVe – mi XVe siècle), Université d’Aix-Marseille (1979), publiée sous le même titre, Aix-en-Provence, Presses de l’Université de Provence, 1988.